Le Ig Nobel de la Paix au GIEC.pdf Le Ig Nobel de la Paix au GIEC.pdf
Taille : 1638,313 Kb
Type : pdf

Publié le 23 juillet 2010 dans le Québec sceptique Numéro 72

Le Ig Nobel de la Paix au GIEC ?

Alain Bonnier, physicien
Du  climategate  en  novembre  2009  jusqu’au  livre de  Claude Allègre  —  L’imposture  climatique  —  en février  2010,  en  passant  par  le  tout  récent glaciergate en  janvier  2010,  la  crédibilité  du  GIEC n‘a cessé  de s‘effriter au point où  je me demande si l‘on  ne  serait  pas  mieux  de  lui  décerner  tout  de suite le Ig Nobel de la paix (*)… pour avoir la paix, justement.
En vingt ans, le Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a essayé de construire un « consensus » sur trois points :
  • La température atmosphérique globale augmente de façon anormale.
  • Les gaz à effet de serre (GES) d’origine anthropique — CO2 surtout —sont principalement responsables de ce réchauffement.
  • L’homme ne pourra contrer ce réchauffement qu’en réduisant ses émissions de GES.
Le « consensus » sur ces trois points est maintenant remis en question :
  • La température durant la première décennie du XXIe siècle n’augmente pas comme prévu.
  • Le rôle du CO2 (et donc de l’homme) dans ce réchauffement apparaît de plus en plus marginal.
  • Tous les calculs montrent que la simple réduction des émissions de GES serait inapte à contrer un réchauffement éventuel.
(*) Ig Nobel : jeu de mots avec Nobel et ignoble. Ce prix est réellement décerné depuis 20 ans par la
revue Annals of Improbable Research pour récompenser une recherche « improbable », habituellement loufoque, pour ne pas dire stupide.
Pour obtenir le texte complet (4 pages en format PDF),
cliquez sur le lien ci-dessous. 
Le Ig Nobel de la Paix au GIEC.pdf Le Ig Nobel de la Paix au GIEC.pdf
Taille : 1638,313 Kb
Type : pdf